2019_Crédit Geneviève Cusson (57).jpg

VITRINE A

Canot d’écorce 


Fait à la main. À l’intérieur, une armature de bois soutient un réseau de fines lamelles de bois distribuées dans le sens de la longueur. Cinq traverses sont cousues de racine à un rebord formé de trois languettes de bois clouées. L’extérieur est entièrement recouvert d’écorce de bouleau et les joints sont colmatés avec de la gomme d’épinette. Selon l’état actuel des recherches, ce canot aurait été fabriqué dans les années 1950 par la famille Paul, d’origine malécite.


Le canot d’écorce eut une importance majeure dans le cadre de l’exploration des territoires et de la traite des fourrures. Cette embarcation conçue par les Autochtones était à la fois légère, ce qui facilitait les portages, et résistante puisqu’elle pouvait supporter jusqu’à 1 000 livres de fourrures et de marchandises. 

Restauré par Aaron York

Achat RG-1998-055